Comment soigner une pubalgie des adducteurs et des grands droits?

Pour soigner une pubalgie au niveau des adducteurs et des grands droits de l'abdomen le traitement par mésothérapie est efficace mais il est réservé aux cas rebelles et lorsque la tendinite ou l'arthropathie résiste aux autres traitements. Repos, étirements et gainage seront les constituants essentiels du programme de rééducation. La reprise sportive sera facilitée par le port d'un sous-short spécial équipé d'élastiques de maintien visant à économiser le travail fourni par les muscles du bassin.

1° traitement pour soigner une pubalgie

Le premier traitement, le plus important pour espérer guérir rapidement, est le repos surtout en phase aigue douloureuse. On évitera toute tension musculaire au niveau du bas-ventre et à l'intérieur des cuisses.

Soigner une pubalgie

Votre médecin vous prescrira des anti-inflammatoires contre l'inflammation, des antalgiques contre la douleur et des décontracturants contre les contractures musculaires, éventuellement un glaçage des adducteurs et des grands droits.

2° phase du traitement

En dehors de la phase aigue, le traitement consiste en des ultra-sons ou ionisations qui peuvent être même pratiqués un peu plus tôt. La mésothérapie ou l'infiltration est réservée aux cas rebelles et lorsque la tendinite ou l'arthropathie résiste aux autres traitements. Les thérapeutiques manuelles sont surtout réservées aux déficiences du rachis lombaire (colonne vertébrale lombaire). Le port provisoire de semelles orthopédiques sera recommandée en cas d'inégalité de longueur des membres inférieurs ou en cas de problèmes statiques importants.

Rééducation

Pour aboutir à une guérison totale la rééducation doit être quasi-indolore et ne débute qu'après un mois de repos sportif complet. Elle va associer des étirements des adducteurs, du psoas et du grand droit de l'abdomen ainsi qu'un renforcement sous forme de gainage statique des abdominaux obliques et de la sangle abdominale. La course très lente en petites foulées sera possible sur terrain dur et plat.

Etirements

1 - Adducteurs

L'étirement consiste à se placer avec un genou fléchi, l'autre jambe tendue sur le côté, pied à plat, pointe de pied vers l'avant. Il faut s'incliner du côté de la jambe tendue. On veillera à orienter la jambe tendue dans un axe permettant l'étirement des adducteurs de la face avant interne de la cuisse. La sensation légère de douleur guide facilement pour localiser cet orientation optimale .

etirement adducteurs pour soigner une pubalgie

En période de convalescence, la sensation de douleur au pubis étant fortement atténuée et la course lente en petite foulée sur sol dur étant possible on pourra exécuter cet étirement tous les 1/4 heure lors des sorties de reprise en footing léger. Ces sorties ne doivent jamais excéder une heure et il ne faut pas hésiter à les abréger dès qu'une douleur se fait sentir.

2 - Psoas

étirement du psoas pour soigner une pubalgiePour l'étirement du psoas il faut pousser la fesse avec la main vers l'avant, étendre la hanche, garder le buste redressé. Tout comme l'étirement des adducteurs on pourra étirer le psoas durant une sortie de course facile en endurance fondamentale toutes les 15 minutes.

3 - Grand droit de l'abdomen

etirement des grands droits contre la pubalgieCet exercice est un maintien statique en extension passive du buste cambré, le bassin et les jambes étant en contact avec le sol. C'est une position de relâchement et d'étirement abdominal en appui sur des bras tendus. Tout comme pour la localisation fine de l'étirement des adducteurs sur le point douloureux, on veillera à bien assurer l'appui bras de manière à ce que l'étirement porte sur la partie basse du grand droit, sous le nombril, très prêt de l'attache pubienne, au point précis où la pubalgie se fait encore sentir. Si la position au sol est inconfortable on pourra réaliser cet étirement avec les mains en appui sur un banc, donc en position sur-élevée; on éloignera alors progressivement les pieds vers l'arrière pour affiner la tension sur l'attache pubienne.

Renforcement musculaire des abdominaux obliques

Ceci est un exercice de gainage latéral en appui sur le coude . On peut aussi se placer en appui latéral sur le bras tendu pour muscler les abdos obliques.

exercice statique de gainage latéral pour soigner une pubalgie

Renforcement des obliques pied droit au sol

L'exercice de gainage latéral est complexifié par un pédalage du pied libre qui provoque un effort supplémentaire d'équilibration posturale

comment soigner une pubalgie en renforçant les abdos obliques

Verrouillage lombaire actif

ce qu'il faut faire pour soigner une pubalgiePour cet exercice de gainage à genoux on descend vers l'arrière en gardant toujours un alignement buste-cuisses parfait et sans atteindre le point de bascule puis on revient doucement. Cet exercice est excellent pour tonifier en synergie les abdominaux transverses , les grands droits et les quadriceps.

Verrouillage lombaire actif 2

exercice pour soigner une pubalgieL'exercice est le même mais on se grandit en portant la tête vers le haut ce qui a pour effet d'augmenter l'effort en résistance contre la pesanteur. Si cet exercice s'avère trop facile on pourra le durcir en plaçant les mains à la nuque ou , plus difficile encore, en tendant les bras au-dessus de la tête.

Autres exercices pour muscler les abdominaux obliques en concentrique

  1. Abdominaux obliques Demi-crunch croisé
  2. Abdominaux obliques Pousser-retenir
  3. Abdominaux obliques Coude-genou croisé
  4. Abdominaux obliques Toucher coude-genou opposé

Exercices de renforcement des obliques en isométrique

Gainage : 4 exercices de gainage pour un renforcement des obliques et de la sangle abdominale

gainage avec ballon pour soigner une pubalgie

Reprise sportive

sous-short équipé d'élastiques assurant mécaniquement l' adduction des jambesIl est maintenant possible de reprendre plus tôt le sport grâce au port d'un sous-short appelé ShortyStrap. Equipé d'élastiques assurant mécaniquement l'adduction des jambes il soulage partiellement les adducteurs et permet plus d'aisance dans la foulée ce qui diminue les phénomènes de cisaillement de la symphyse pubienne. Si la pubalgie est précocément détectée il est même possible de ne pas arrêter la pratique sportive à condition, bien sûr, d'aménager l'intensité des exercices pratiqués.

Conclusion

La pubalgie est une affection bien connue, elle nécessite un diagnostic précoce qui permettra de donner un traitement adapté et efficace afin de la soigner efficacement et de la guérir. Dans certains cas le traitement sera chirurgical mais toujours sur des indications parfaitement posées.

Les différents programmes de prévention, appliqués avec rigueur, doivent permettre d'éviter cette pathologie de surmenage.

programmes d'entrainement sportif