Soigner une tendinite d'Achille

Comment prévenir une tendinite d'Achille ?

Comme pour toutes les blessures sportives et en particulier la tendinite, il existe un certain nombre de facteurs à éviter, car ils favorisent l'apparition d'une tendinite au tendon d'Achille:

  1. Ne pas savoir s'arrêter aux premiers signes d'alerte comme une douleur à froid le matin persistant de plus en plus longtemps dans la journée
  2. Entraînement trop important par rapport à sa capacité de récupération.
  3. Abus d'entraînement sur sol dur, trop mou par exemple sur du sable ou synthétique.
  4. Courir trop souvent ou trop longtemps pieds nus
  5. S'entrainer avec des chaussures de sport usées ou inadaptées.
  6. Excès d'entraînement de compétition ou en résistance.
  7. Pour soigner une tendinite, etirement du molletInsuffisance de l'assouplissement musculo-tendineux par étirement du mollet.
  8. Excès d'acide urique par déshydratation et/ou
  9. Oubli de l'hydratation avant, pendant et après l'effort.
  10. Mauvais état de la dentition.

Comment soigner une tendinite d'Achille ?

Il faut

  1. une période de repos sportif
  2. des séances chez un masseur-kinésithérapeute, privilégiant les étirements musculo-tendineux et les massages transverses profonds
  3. en fonction du degré d'inflammation du tendon, le médecin prescrit des anti-inflammatoires par voie générale ou locale (gel ou patch)
  4. 2 à 3 séances de mésothérapie, une talonnette pour soulager votre tendon d'Achille

Un podologue doit réaliser une paire de semelles plantaires sur moulage, pour corriger si nécessaire un trouble architectural de vos pieds. En l'absence d'amélioration malgré ce traitement médical bien conduit pendant plus de 6 mois, le recours à la chirurgie donne de bons résultats. Patientez 2 à 4 mois après l'intervention, avant de reprendre la course à pied

Conclusion

Facile à diagnostiquer, la tendinite d'Achille est très handicapante. Il est essentiel de toujours étirer les mollets. Il faut savoir que les étirements passifs agissent prioritairement sur le muscle car celui-ci est plus souple que le tendon, donc il s'étire en premier. Il est préférable pour étirer spécifiquement le tendon de pratiquer des étirements actifs de stretching qui est une méthode alternant contraction, décontraction et tension. On diminue ainsi nettement le risque de blessures des tendons et des insertions musculaires telles que les déchirures ou les tendinites. Le Protocole Stanish, basé sur ce principe, est un protocole d'exercices de renforcement excentriques et d'étirement du triceps sural qui permet de retrouver une souplesse et une force normale au tendon.