Comment soigner l'obésité - Approche nutritionnelle et comportementale

Pour soigner l'obésité il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Le degré d'obésité, la motivation de la personne obèse, son état de santé général peuvent tous influencer le traitement que l'on choisira. L'approche nutritionnelle est bien sûr le moyen privilégié pour permettre à une personne obèse d'atteindre et de conserver sans effet yoyo un indice de masse corporelle en deçà des critères d'obésité. Mais le traitement doit aussi comprendre un programme sportif et certaines thérapies visant à modifier les comportements alimentaires déficients.

On estime qu'une perte de poids est souhaitable à partir du moment où l'indice de masse corporelle (IMC) dépasse 20 %. La perte de poids est aussi recommandée lorsque l'indice de masse corporelle est moindre, mais qu'une personne présente certains facteurs de risque, comme une histoire familiale de maladies cardiovasculaires ou de diabète. On conseille aussi aux personnes qui souffrent déjà d'hypertension artérielle, d'hypercholestérolémie, d'hyperglycémie de perdre les kilos supplémentaires, surtout si l'excès de poids est concentré autour de l'abdomen. Il en est de même pour les personnes qui ont un taux de triglycérides élevés.

Comment soigner ou éviter l'obésité

  1. Profil de la personne obèse
  2. Régime alimentaire
  3. Activité physique
  4. Thérapies du comportement
  5. Régimes miracles
  6. Aliments à privilégier
  7. Aliments à éviter

Profil de la personne obèse

Pour qu'un régime amaigrissant soit efficace et que son effet dure, il faut d'abord établir un portrait de la personne obèse afin de choisir une méthode qui conviendra à ses besoins et à ses goûts. Cette démarche vise à connaître les motivations qui poussent la personne à maigrir, et à vérifier les attentes qu'elle a en entreprenant un régime. Elle permet aussi d'obtenir des informations qui permettront d'orienter le traitement, comme l'état de santé de la personne, ses antécédents familiaux, ses goûts et ses habitudes alimentaires, de même que les régimes amaigrissants qu'elle a déjà suivis. Ce type d'approche permet de faciliter la perte de poids et d'éviter les échecs souvent répétés lorsqu'on utilise seulement un plan de régime.

Régime alimentaire pour obèse

La première préoccupation d'un régime pour obèse est de pouvoir réduire graduellement l'apport énergétique, c'est-à-dire le nombre total de calories, pour permettre une perte de poids de 0,5 à 1 kilogramme par semaine. On estime que pour perdre une livre par semaine, l'apport énergétique doit être diminué de 500 calories par jour, et que pour perdre l kilogramme, il faut soustraire 1000 calories par jour. Lorsque l'apport énergétique total est déterminé, on répartit les aliments selon les protéines, les glucides (sucre) et les lipides (gras) qu'ils fournissent, afin d'assurer tous les besoins nutritifs de l'organisme.

Les protéines servent à construire les muscles. Il est donc important que le régime prévoie un nombre suffisant de protéines pour assurer le maintien de la masse maigre. Les protéines devraient représenter 15 à 20 % du total des calories. Mais il ne faut pas, pour autant, augmenter la part des protéines. Un régime hyper-protéiné est inefficace sur le long terme et provoque l'effet yoyo, phénomène de reprise de poids importante faisant suite à une perte de poids volontaire due à un régime sévère. L'effet yoyo peut faire passer en quelques années d'un surpoids léger de 1kg à un surpoids de 20 ou 30 Kgs voire plus à la suite d'une série de plusieurs régimes hypocaloriques déséquilibrés.

effet yoyo

Les glucides, dont le rôle est de procurer de l'énergie, devraient représenter 50 % du régime. On recommande de choisir des aliments riches en glucides complexes qui contiennent aussi des fibres alimentaires, ces dernières contribuant à obtenir une sensation de satiété rapidement, même avec un apport en calories plus faible. Le régime devrait prévoir une consommation quotidienne de 24 à 30 grammes de fibres alimentaires. Il faut tout de même suivre un régime sans sucre, mais celui-ci est un régime sans produit au gout sucré

Les recommandations concernant les lipides sont les mêmes que pour les personnes qui ne souffrent pas d'obésité. Ces recommandations permettent en effet de limiter les gras saturés et de prévenir les maladies cardiovasculaires. On conseille une consommation de matières grasses ne dépassant pas 30 % de l'apport énergétique total, les gras saturés étant limités à 10 %. Le reste des lipides devra provenir des gras monoinsaturés (10 %) et des gras polyinsaturés (10 %). Comme la perte de poids entraîne une diminution du métabolisme basal, l'apport énergétique total devra être révisé régulièrement.

Après 2 semaines de régime restreint en énergie ou de jeûne, le métabolisme basal peut diminuer de 20 %.

Activité physique

soigner obésitéL'exercice physique est un aspect important du traitement de l'obésité. Un programme régulier d'exercices physiques présente de multiples avantages. En plus d'améliorer la condition physique générale, l'activité physique permet de prévenir de nombreuses maladies, comme les maladies cardiovasculaires. Elle augmente la dépense énergétique et favorise la perte de la masse adipeuse au profit de la masse musculaire. Elle contribue aussi à diminuer l'effet de la perte de poids sur le métabolisme basal. On considère qu'un programme de 30 minutes d'exercices modérés par jour est bénéfique dans tous les cas d'obésité. Si l'activité physique est plus intense, la dépense d'énergie sera plus grande.

Thérapies du comportement

Plusieurs techniques sont régulièrement utilisées pour modifier les comportements qui pourraient nuire au traitement. Au début du régime, la personne obèse doit noter tout ce qui entoure son alimentation : les moments et les endroits où elle mange, les aliments consommés et l'état d'esprit qu'elle a à ce moment-là. à partir de cet inventaire, on aura recours à divers moyens pour changer le comportement alimentaire. Cette approche donne de très bons résultats et permet à beaucoup de personnes obèses de changer leurs habitudes alimentaires une fois pour toutes. Ce genre de démarche fait maintenant partie intégrante de la plupart des plans d'amaigrissement

Régimes miracles

Plusieurs régimes très restreints en énergie sont encore populaires parce qu'ils font perdre du poids rapidement. On estime généralement que les régimes qui apportent moins de 1200 calories par jour peuvent être dangereux pour la santé. Ils peuvent entraîner des problèmes cardiaques et provoquent une forte diminution du métabolisme basal, en plus de causer différents effets secondaires, comme la fatigue, la nervosité, les étourdissements et l'anémie. La plupart du temps, leur efficacité à long terme est nulle.

Lorsque l'obésité est considérée comme sérieuse, il est préférable de consulter un spécialiste en nutrition pour que le régime permette une perte de poids qui répondra aux besoins spécifiques de la personne obèse selon son état de santé général. Mais pour perdre quelques kilos, ou maintenir un poids santé, il suffit souvent d'éviter certains aliments et d'en privilégier d'autres.

Aliments à privilégier

soigner obésitéOn peut consommer à volonté les bouillons dégraissés, les tisanes et les boissons gazeuses sans sucre. Le thé et le café peuvent aussi faire partie du régime. Choisir le pain, les céréales et les pâtes faits de farine de grains entiers, auxquels on n'a pas ajouté de gras ni de sucre. Exclure le lait de vache et préférer les laits végétaux ou de chèvre et de brebis et les produits laitiers écrémés ou partiellement écrémés, le fromage cottage ou les fromages faibles en gras. Penser plus souvent aux petits poissons péchés localement et aux légumineuses, riches en protéines mais faibles en matières grasses. Il est préférable de faire griller ou bouillir les viandes, même si on a choisi des coupes maigres, et de toujours retirer la peau de la volaille. On peut enfin manger la plupart des fruits et des légumes crus et cuits sans grande restriction à la condition expresse qu'ils soient cultivés selon les normes de l'agriculture biologique.

Aliments à éviter

soigner obésitéCertains aliments sont riches en hydrates de carbone et en matières grasses, alors qu'ils contiennent peu de fibres et d'eau. Riches en calories, ils favorisent la prise de poids et devraient être écartés du régime, ou consommés en quantité limitée. L'alcool et les colas contiennent beaucoup de calories et peu d'éléments nutritifs. Si on veut maigrir, il est préférable d'en éviter la consommation. On devrait également éviter le lait entier et les produits laitiers faits de lait entier, la crème, la crème glacée et les fromages gras. Le pain, les céréales, les gâteaux et les biscuits auxquels on a ajouté du gras et du sucre devraient aussi être éliminés. Il faut mesurer soigneusement la consommation de beurre, de margarine, d'huile, de vinaigrette et de mayonnaise. Les coupes de viandes grasses, les charcuteries, la volaille avec la peau et les saucisses sont à éviter absolument

Site sur l'obésité et la nutrition

Gros.org Le Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids regroupe des thérapeutes de toutes écoles ayant à prendre en charge des personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire

Dossier Obésité