Cardio-training : l'entraînement en endurance

L'entraînement en endurance provoque des adaptations fonctionnelles et structurelles observables à 4 niveaux. Ces adaptations sous l'effet d'un entraînement en endurance peuvent être observées au niveau du muscle (cellule musculaire) d'une part et du système cardio-vasculaire (coeur et vaisseaux) d'autre part. Elles sont objectivées en course à pied par une valeur appelée indice d'endurance. Associé à de la musculation on utilisera plutôt le terme de cardio-training pour désigner la méthode visant le développement des capacitées aérobies et l'activation des filières lipidiques dans la cellule musculaire pour perdre de la masse grasse.

  1. La cellule musculaire
  2. La pompe cardiaque
  3. Le transport sanguin
  4. Les vaisseaux, moyens de transport et d'échange

La cellule musculaire

  1. Augmentation des réserves énergétiques (élevation du glycogène rnusculaire de 200 à 400 g, du glycogène hépatique de 60 à 126 g et des glycérides musculaires de 800 à 1 200 g)
  2. Augmentation de la capacité métabolique (augmentation des mitochondries de 50 %, augmentation de l'activité enzymatique, augmentation et économie des hormones de régulation)
  3. Amélioration de la qualité du métabolisme (augmentation de la part des graisses dans la transformation de l'énergie, utilisation accrue des voies métaboliques de reconstitution des réserves de glucose)

La pompe cardiaque

  1. Augmentation du volume interne (dilatation) de 650 à 900- 1000 ml
  2. Épaississement du muscle et augmentation du poids du coeur de 250 à 350-500 g
  3. Économie du travail cardiaque et ralentissement du rythme cardiaque de repos ce qui est un gage de longévité
  4. Augmentation de capacité: le débit cardiaque passe de 20 à 30-40 litres / min

Transport sanguin

  1. Augmentation du volume sanguin de 5 à 6 l
  2. Augmentation du nombre absolu de globules rouges (comme supports d'oxygène}
  3. Capacité optimale de transport d'oxygène entre autres fonctions (ex. amélioration de la régulation thermique et de ia capacité tampon = condition d'une plus grande résistance à la fatigue locale et générale)

Les vaisseaux, moyens de transport et d'échange

Entrainement en endurance: arteres, veines,capillaires
  1. Augmentation du nombre de capillaires
  2. Agrandissement de leur surface d'échange
  3. Amélioration de l' échange métabolique
  4. Irrigation optimale (vasoconstriction dans les groupes musculaires au repos)
  5. Irrigation accrue des muscles du corps humain au travail avec un meilleur approvisionnement en oxygène et en matières nutritives et une meilleure élimination des déchets

Voir aussi : Performance en running et intensité

L'endurance est un des facteurs de la performance en course. Consultez les effets de l'intensité de la course sur les autres facteurs favorisant la réussite en course à pied

Les différentes utilisations du cardio-training

Le cardio-training désigne un entraînement basé sur le contrôle de la fréquence cardiaque pendant l'effort et ne développe pas que l'endurance. Consultez les liens suivants pour découvrir les méthodes et les pratiques sportives qui utilisent cette approche.

programmes sportifs de cardio-training

Si vous souhaitez poser une question relative à cet article ou à votre entrainement vous pouvez contacter directement le webmestre à partir de l'adresse suivante

contact coaching sportif spécialisé