Course d'Orientation : Méthodes et compétences

Faire de la course d'orientation, c'est se déplacer vers des buts précis en terrain inconnu à l'aide d'une carte (plan, carte, roadbook...) et éventuellement d'une boussole. La course d'orientation est une course individuelle contre la montre sur un parcours matérialisé par des postes (balises) parcours de co

CARTE DE COURSE d'ORIENTATION : la codification est précise (détails, couleurs,...) et identique pour toutes les cartes

3 moments dans la course

1. un moment de repérage sur la carte (orientation de la carte, relation carte/terrain);

2. un moment de choix de parcours à partir de :

  1. lignes directrices, c'est-à-dire ce que je vais suivre (chemin, lisière...),
  2. points d'appui, c'est-à-dire ce qui confirme mon itinéraire (virage, ruine...),
  3. points de décision, c'est-à-dire là où je change de ligne directrice,
  4. sauts, c'est-à-dire les endroits où je peux couper,
  5. lignes d'arrêt, c'est-à-dire les lignes que je ne dois pas dépasser, ou les lignes sur lesquelles je dois arriver aprés un saut (clôture, ligne électrique...);

3. un moment de réalisation du parcours, avec changement en fonction de la validité des choix et de la nature réelle du terrain

3 étapes dans l'apprentissage

  1. Le coureur se déplace sur des lignes planimétriques (chemins, habitations, murs...)
  2. Le coureur se déplace sur des lignes directrices plus difficiles à identifier et peut couper d'une ligne à l'autre
  3. Le coureur optimise son déplacement en s'appuyant sur tous les éléments pertinents de la carte

boussole

balise de coLa balise doit être visible. Elle se place à 1m, 1m50 du sol, le plus près possible de l'élément choisi. Elle a un code et une pince de contrôle. L'outil principal est la carte : elle oblige à passer de ce que l'on voit à un code. Les balises sont facilement identifiables (et non cachées). La boussole et la mesure des distances sont des moyens permettant de se déplacer; elles ne sont pas indispensables au début

Compétences de la course d'orientation

  1. choisir des informations pour se déplacer efficacement;
  2. courir en tout terrain;
  3. se déplacer seul au moyen d'une carte en restant calme et concentré pour vite retrouver le point de rendez-vous

Deux techniques essentielles en course d'orientation

DéPLACER SON POUCE - PLIER OU ROULER SA CARTE

Au cours de son déplacement, le coureur va suivre sa progression sur sa carte, en déplaçant son pouce au fur et à mesure des éléments-repère

Exemple : l'orienteur est situé au niveau du champ, représenté en jaune sur la carte

course orientation

La carte est pliée ou roulée de façon à ce que le bout du pouce puisse se déplacer le long de l'itinéraire choisi et que le coureur visualise la totalité de l'intervalle entre les 2 postes, et si possible, le poste suivant

PRENDRE UN AZIMUT

course d'orientation boussoleAvant de prendre un azimut (ou visée précise), le coureur tient sa carte orientée et estime la direction générale qu'il doit suivre pour se rendre à la balise suivante (ceci afin d'éviter qu'il ne fasse une erreur de 180° et qu'il ne parte dans la direction opposée)

  1. Poser le bord de la boussole, la flèche de direction dans le sens du déplacement
  2. Faire tourner le cadran de façon à ce que la flèche hachurée soit parallèle aux lignes du Nord de la carte
  3. Soulever la boussole de la carte, et faire coïncider en parallèle l'aiguille rouge aimantée de la boussole avec les lignes du fond du cadran;
  4. La direction à suivre est indiquée par la flèche de direction située à l'avant de la plaquette de la boussole

prendre un azimut

Nordic Walking

nordic walking ou marche nordique

Le nordic walking ou marche nordique avec bâtons permet de maintenir jusqu'à un age avancé un haut niveau d'activité cardio-vasculaire et prévient la fonte musculaire, donc la baisse du métabolisme de base, sans risque de blessures.