Blessures aux pieds et activités sportives

Les 12 blessures les plus fréquentes au niveau des pieds provoquées par la pratique sportive sont présentées sur notre affiche. Elles sont d'origines très différentes. Les erreurs d'entrainement par hyper-sollicitation articulaires sur une base défaillante (pieds plats par exemple) en font partie. Un mauvais choix au niveau du matériel (chaussures en particulier mais aussi chaussettes) est aussi responsable de traumatismes de frottement ou d'inflammmation très handicapants pouvant interdire la poursuite d'un programme d'entrainement. Parmi les mesures préventives on privilégiera donc le matériel en contact direct avec la peau du pied:

  1. Pansements double-peau placés sur les zones vulnérables sujettes aux ampoules
  2. Crème et chaussettes anti-frottement
  3. Utilisation de chaussures minimalistes facilitant la perception des sensations neuro-musculaires et les adaptations proprioceptives
  4. Laçage optimal évitant les tensions excessives
  5. Si les conditions le permettent on gagnera toujours à courir pieds nus sur quelques foulées durant l'échauffement (sur de la pelouse ou même sur du parquet)
  6. Les semelles orthopédiques peuvent être portées de manière transitoire en cas de douleur mais il faut savoir que le rôle et l’efficacité qui leur sont attribués sont scientifiquement discutables

Cette vue générale en coupe permet d'identifier la localisation , les causes et les conséquences des principales blessures affectant le pied du sportif.

Les 12 blessures les plus fréquentes au niveau du pied provoquées par la pratique sportive

12 affections sont donc recensées :

  1. Tendinite d'Achille - Parmi toutes les causes de tendinite il est possible que l'irritation par frottement avec la chaussure déclenche une tendinite d'Achille. On pourra l'éviter en déserrant les lacets, en choisissant des chaussures plus basses avec des contreforts internes moins durs au niveau du talon et en badigeonnant le tendon de crème antifrottement pour limiter les frictions.
  2. Calcanéum - Des Bursites et autres conflits avec la chaussure sont à redouter lorsque le calcanéum est bossu en arrière . Cette pathologie est appelée syndrome de Haglund ; c'est une inflammation mécanique entre la partie postérieure du calcanéum  et le tendon d'Achille. 
  3. Calcanéum (2) - L'épine calcanéenne est sujette à la tendinite des muscles plantaires ou aponévrosite. Le même processus mécanique de frottement que pour le syndrome de Haglund concerne cette fois les tendons des muscles plantaires en contact avec une excroissance osseuse pointue sur la face inférieure du calcanéum. La pratique sportive intensive n'est pas la seule cause de tendinite à ce niveau; la station debout prolongée, l''âge, le surpoids et le port de chaussures inadaptées avec talons trop hauts constituent d'autres importants facteurs de risques d'apparition d'une tendinite calcanéenne.
  4. Ligament latéral interne de la cheville - Le ligament latéral interne peut s'avérer douloureux quand on a les pieds plats car il risque d'être hyper sollicité. Son entorse est toutefois assez rare.
  5. Muscles et aponévroses plantaires - On constate des douleur de tiraillement chez les sportifs ayant des pieds plats ou creux
  6. Sésamoïdes - Une fracture est possible sur choc violent. On peut aussi craindre une irritation en cas d'hyper appui à ce niveau favorisé par des pieds creux.
  7. Ongle du gros orteil - L'ongle noir sur chaussure trop courte ou quand ce même ongle est trop long est une blessure très fréquente en course à pied.
  8. Articulation du gros orteil - Des cas d'Arthrose sont possible possible au niveau du gros orteil
  9. Muscles jambiers - Des tendinites sont favorisées au niveau des muscles jambiers avec un pied plat et/ou une pronation excessive.
  10. Nerf musculo-cutané - Un laçage trop serré peut comprimer le nerf musculo-cutané entrainant un engourdissement dans le gros orteil et le 2° orteil
  11. Scaphoïde - La Fracture de fatigue est plus fréquente que l'on ne l'imagine au niveau du scaphoïde. Les chocs répétes lors des sauts ou des courses rapides en athlétisme principalement sont la cause première de la survenue de la fracture.
  12. Malléole interne - La malléole interne peut frotter sur le bord de la chaussure si celle-ci est mal adaptée (contrefort trop profond ou mal matelassé)
programmes d'entrainement sportif