Colonne vertébrale et vertèbres

La colonne vertébrale, aussi nommée rachis, est constituée de 33 vertèbres séparées par des disques qui servent d'amortisseurs et de joints souples. Elle dessine une ébauche de S étiré. Les courbures des segments cervical, thoracique et lombaire rendent la colonne vertébrale plus élastique et plus résistante à la compression due à notre posture érigée et verticale de bipède. Ces courbures sont des facteurs de stabilité de notre colonne. Muscles et ligaments, tels des haubans adaptables et dynamiques, la maintiennent érigée.

Anatomie de la colonne vertébrale

la colonne vertébrale et ses vertèbres lombaires, dorsales, cervicales et sacrées

On divise la colonne vertébrale en 5 segments qui sont en fait 3 courbures et deux ensembles de vertèbres soudées entre elles:

  1. le rachis cervical est composé de 7 vertèbres cervicales au niveau du cou
  2. le rachis dorsal est formé de 12 vertèbres dorsales situées derrière le thorax
  3. le rachis lombaire est constitué de 5 vertèbres lombaires derrière l'abdomen
  4. le sacrum est la réunion de 5 vertèbres soudées au niveau du bassin
  5. le coccyx est lui aussi un assemblage de 4 vertèbres soudées

Les traits strictement humains de notre colonne vertébrale sont des vertèbres lombaires plus nombreuses et plus larges que chez les grands singes. Surtout leurs apophyses transverses, de volumineuses saillies osseuses, offrent un ancrage particulièrement solide aux muscles impliqués dans la stabilisation du tronc. Juste en dessous la partie statique de la colonne, formée des vertèbres soudées du sacrum et du coccyx, se distingue, elle, par une morphologie large et robuste et vient s'insérer sur un bassin non moins trapu.

colonne vertébrale

Les disques intervertébraux sont constitués d'un anneau fibreux plutôt dense (l'annulus fibrosus), entourant un noyau central gélatineux appelé nucleus pulposus (ou noyau pulpeux). Chez l'adulte, les cellules des disques se renouvellent peu, ce qui peut rendre la cicatrisation difficile. La colonne vertébrale protège la moelle épinière, qui passe dans le canal rachidien. De là partent entre chaque vertèbre, vers la droite et vers la gauche, les racines des nerfs

vertèbre schéma

Ils sont chargés de transmettre des informations provenant des organes sensoriels à destination du cerveau (nerfs sensitifs), et également de donner des ordres en provenance du cerveau aux différentes parties du corps (nerfs moteurs). A la suite d'une hernie discale ou d'une protusion discale certains de ces nerfs peuvent être comprimés et déclencher une sciatique.

vertebre en coupe
Coupe transversale simplifiée d'une vertèbre lombaire

Lordose, cyphose et scoliose : les déformations de la colonne vertébrale

La lordose est le plus souvent la conséquence d’un relâchement musculaire ou d’une raideur après un traumatisme. La scoliose est liée à une rotation des vertèbres. Elle survient surtout dans l’enfance et l’adolescence. La cyphose est surtout due à une musculation dorsale insuffisante par manque de tonicité à l'adolescence ou à la suite de la fonte musculaire par manque d'entretien physique à partir de 30 ans. Assouplissement des épaules, pratique du rameur, de la natation en crawl ou en dos crawlé et exercices avec barre ou haltères de type rowing sont les différentes solutions motrices capables de corriger cette malformation et retrouver une posture droite.

les différentes déformations de la colonne vertébrale
Lordose , cyphose et scoliose sont les trois principales déformations de la colonne vertébrale

Comment éviter les douleurs sur la colonne vertébrale

Contre le mal de dos la colonne vertébrale doit être assouplie au moins 3 fois par semaine par des exercices comme celui appelé dos rond-dos creux Le renforcement musculaire des abdominaux profonds et en particulier les exercices de gainage préservent aussi du mal de dos et procurent un ventre plat et ferme.

Assouplissement de la colonne vertébrale et gainage préserve des douleurs lombaires, dorsales et cervicales
Les douleurs situées sur la colonne vertébrale peuvent être évitées en s'assouplissant et en se musclant

Les étirements du dos et des muscles postérieurs de la jambe permettent en outre d'éviter une lombalgie ou une simple raideur limitant la flexion de la hanche et obligeant la colonne vertébrale à compenser. etirement du dos pour assouplir la colonne vertébrale