retour menu général entrainement-sportif.fr

Hernie discale lombaire: symptômes et traitement

L'hernie discale lombaire est plus connue au travers de son principal symptôme, la sciatique. L'hernie du disque provoque une compression nerveuse située dans la zone lombaire. L'hernie discale touche surtout l'adulte jeune (25-45 ans). En teme médical on parle plutôt de protrusion discale.

Quand s'inquiéter face à une hernie discale ?

Lorsqu'on n'arrive pas à calmer une sciatique

coonne vertébrale en vue latéraleLa douleur est intense et persistante et il est impossible de poser le pied par terre. A ce stade, seuls les médicaments morphiniques ou les perfusions d'anti-inflammatoires, administrés en milieu hospitalier, peuvent permettre d'agir efficacement sur la douleur.

En cas de paralysie

Il y a perte de contrôle des mouvements des pieds ou de la jambe qui se dérobe. Une intervention chirurgicale s'impose dans ce cas.

En cas de troubles sphinctériens

Il y a incontinence (pertes d'urine, parfois de selles), mictions impérieuses (difficultés à se retenir) ou efforts de poussée pour uriner. Il s'agit d'une extrême urgence et la chirurgie est le seul traitement possible. Il faut savoir qu'une consultation trop tardive pour une hernie discale expose à des séquelles avec incontinence quasi permanente.

Traitement médical de la hernie

hernie discale lombaireLe médecin commence par prescrire des médicaments tels les antalgiques contre la douleur, les anti-inflammatoires, les myorelaxants. Ils sont toujours associés au repos (15 jours au minimum). Les infiltrations lombaires de corticoïdes prennent le relais si les médicaments précédents n'apportent pas de soulagement. Un traitement bien suivi et suffisamment prolongé - au moins 6 semaines - amène une guérison dans 90 % des cas. En cas d'échec au traitement, et passé un délai de 4 à 6 semaines, il est nécessaire de consulter un chirurgien spécialisé dans la pathologie rachidienne.

Douleur symptomatique d'une hernie discale

Tout effort qui augmente la pression abdominale et donc la pression sur le disque, toux, éternuement, peut augmenter l'intensité de la douleur (sciatique ou cruralgie). C'est ce qui distingue l'hernie discale du syndrome du pyramidal. En effet celui-ci se présente aussi comme une douleur de la fesse irradiant à la face postérieure de la cuisse voire du mollet. La station assise, la marche rapide ou la course à pied peuvent aggraver les troubles tout comme une hernie discale. En revanche, pour le syndrome du pyramidal la toux et l'éternuement ne provoquent aucune douleur.

position en chien de fusil pour soulager une hernie discale lombaireLes douleurs des hernies sont parfois très invalidantes : elles peuvent en effet être très intenses, persistantes et entraîner des répercussions importantes sur la vie quotidienne; chez certaines personnes, la douleur ne peut être calmée que par le repos et une position en chien de fusil qui détend le nerf de la jambe.

hernie discale, disque normalhernie discale

Disque normal à gauche et hernie discale à droite

Questions

Trampoline et hernie discale

Question : Ayant une hernie discale en L5-S1, ce soir aux infos, j'ai vu que le nouveau sport était de faire du trampoline. Est-ce qu'avec mon hernie discale je peux le pratiquer ?

Réponse : En faisant du trampoline vous allez aggraver votre hernie. Autant des mouvements verticaux peuvent être utiles pour irriguer les disques intervertébraux sains et bien placés autant ils seront très nuisibles si le disque est déjà pincé. Dispensez vous donc de faire des bonds ;-)

Danse après une hernie

Question : J'ai une hernie discale et j'ai dû arrêter pendant très longtemps tout effort physique intense. Avec le temps, j'ai donc perdu ma condition physique, mes douleurs se sont stabilisées et j'aimerais reprendre des muscles pour pouvoir recommencer à danser sans aggraver mon cas. J'ai commencé à refaire des exercices statiques de gainage mais j'aimerais retrouver des muscles partout (abdominaux, dorsaux, quadriceps, biceps etc..), quels exercices puis-je faire sans risque? J'hésite aussi à acheter une power plate, est-ce une bonne idée en complément d'autres exercices bien sûr ?

Réponse : Attention les récidives d'hernie sont trés douloureuses. Je vous déconseille la power plate. Essayez plutôt l'électrostimulation. Pour les exercices il faut surtout se méfier de soi... surtout en danse, en fin de séance quand on se sent un peu trop euphorique ou bien sur des gestes réflexes non maîtrisés. J'ai personnellement apprécié en musculation un travail ciblé sur les lombaires après mon hernie ( :-() qui n'est plus qu'un mauvais souvenir maintenant (;-))

retour sous-menu Comment Soigner  sur entrainement-sportif.fr