Zone idéale d'entraînement

Le calcul d'une zone cible idéale de travail est-il utile et fiable avec un cardiofréquencemètre ?

Identification de la zone cible idéale

La détermination de cette zone cible (ownzone) est basée sur la variabilité de la fréquence cardiaque (intervalle de temps entre chaque pulsation). Cette variabilité est maximale au repos, elle diminue à l‘effort. Néanmoins, à partir d'une certaine intensité d'exercice, il existe un plateau de baisse de la variabilité, celle-ci restant ensuite stable jusqu'au niveau d'effort correspondant à VO2 max.

cardio ceinturepour le calcul de la ownzone

Les tests comparatifs ont montré une bonne fiabilité des cardiofréquencemètres proposant cette fonction dans la détermination de la fréquence cardiaque cible correspondant au début du plateau.

Dans les différentes études, ce plateau est retrouvé en moyenne à 55 % du VO2 max, c'est-à-dire à environ 60 % de la fréquence cardiaque maximale. Cette détermination impose la contrainte d'un test préliminaire à chaque séance d'entraînement. Par ailleurs, il existe une variabilité de cette ownzone en fonction de l'âge, du moment de la journée, de l'état de stress ou de fatigue Enfin le test de détermination échoue parfois et l'appareil détermine alors automatiquement une zone basée sur un pourcentage de la FCM calculée à partir de la formule : 220 - âge!

La limite supérieure de cette ownzone est fixée tout à fait arbitrairement par les appareils à +30 bat/min par rapport à la valeur basse calculée!

Conclusion pratique sur l'utilité de la ownzone

Bien que cette approche permette de diminuer la variabilité à court terme de la valeur absolue de la FC pour une intensité d'effort fixée (en valeur absolue et non en pourcentage de la FCM), elle ne présente un intérêt réel que pour les séances d'entraînement à faible intensité (en dessous du 1er seuil) et son apport est très restreint chez le sportif

(source : Le cardiofréquencemètre, de la théorie à la pratique Dr Thierry Laporte)Ownzone