Trois conseils pour maigrir rapidement

Comment maigrir vite et bien, c'est à dire naturellement et durablement ? Il est impossible de donner une réponse unique. Trois conseils principaux sont à l'origine de la plupart des programmes d'amincissement.

Des critères tels que l'expérience, la motivation, la disponibilité, l'age, le sexe et la personnalité imposent des réponses spécifiques quand on veut perdre du poids sans médicament, sans faire un régime rigoureux et sans trop d'effort.

LE meilleur régime pour maigrir n'existe pas mais les diverses solutions d'entrainement-sportif.fr pour maigrir sans régime ou, au moins, sans se priver exagérément et en restant en bonne santé, s'appuient sur 3 conseils directeurs simples agissant en synergie. Ces trois conseils sont à suivre conjointement pour perdre du gras et se rapprocher de son poids idéal. Alors, qu'est-ce qui fait maigrir à coup sûr et de manière durable ?...

1 Il faut se faire plaisir en bougeant pour apprendre à gérer son stress

Ce premier conseil est le déclencheur indispensable au processus d'amaigrissement. Il faut pratiquer une activité physique avec plaisir pour brûler des calories et se réconcilier avec son corps en exprimant pleinement son potentiel. La production d'endorphines pendant l'exercice physique pratiqué avec plaisir, d'une part, et, d'autre part, la régulation de la production de cortisol, principale hormone du stress, ont un effet hautement favorable sur la perte de poids.

Selon une recherche publiée par la Harvard Medical School et intitulée "Faire de l'exercice pour se détendre" l'exercice régulier à raison d'environ 30 à 60 minutes la plupart des jours de la semaine, selon l'intensité, est l'un des meilleurs moyens de gérer le stress, d'équilibrer les hormones, de mieux dormir et de favoriser les fonctions métaboliques normales comme la stabilisation de la glycémie. La clé est d'éviter de vous surentraîner et de vous surmener, ce qui peut en fait libérer encore plus de cortisol. Bien qu'il augmente temporairement la production d'adrénaline et de cortisol, l'exercice aide généralement à ramener le cortisol à des niveaux normaux par la suite. Ce cycle aide votre corps à mieux gérer le stress et donne à votre système nerveux autonome, celui qui contrôle vos réponses au stress et à la relaxation, son propre entraînement. Cela signifie que la prochaine fois que vos hormones de stress augmenteront en raison d'une menace perçue, vous serez en mesure de réduire les niveaux de cortisol plus facilement et inconscienment, car votre corps s'y sera déjà habitué pendant l'activité physique. Le sport choisi importe peu mais il est préférable qu'il soit pratiqué en groupe composé de personnes au profil physique très différencié pour l'émulation fournie, la motivation engendrée et le bien-être ressenti.

2 On doit aussi manger sainement en évitant les produits transformés

Le deuxième conseil concerne l'apport de calories et de minéraux. Il est important d'avoir une alimentation, certes hypocalorique, mais surtout basée sur les principes du régime crétois et excluant les sucres rapides. Elle doit être à base de produits non transformés issus de l'agriculture biologique plus riches en nutriments et plus nourrissants que les produits dits raffinés mais, en fait, appauvris de l'industrie agro-alimentaire. Ce programme diététique doit idéalement s'appuyer sur les conseils et le suivi d'un professionnel diplomé pour éviter de perdre du poids trop vite ce qui est néfaste à long terme.

3 Il faut se muscler, s'étirer, se masser pour augmenter le métabolisme

Le troisième conseil garantit la santé physique sur le long terme. Il convient de pratiquer quotidiennement des exercices spécifiques de musculation d'intensité modérée sans effort excessif au début pour se retonifier et à haute intensité par la suite pour augmenter le métabolisme de repos. On s'engage de la sorte dans un mode de vie sain et actif jusqu'à un age très avancé. Le programme de musculation vient en complément de l'activité sportive choisie. Il ne la remplace pas. Les étirements et les massages avec rouleau facilitent la circulation lymphatique et synoviale ce qui est autant favorable à la stimulation du métabolisme basal qu'à la réduction des douleurs chroniques, telles que le mal de dos et l'arthrose, dues à la sédentarité.

Nos programmes pour mincir suivent tous ces 3 conseils mais il est important de rappeler que perdre du poids est, avant tout, un enjeu sanitaire majeur. L'infographie suivante recense les troubles et les maladies évités après un régime pour maigrir.

perdre du poids ets d'abord un enjeu de santé

Auteur : Bruno Chauzi, professeur EPS.