Ongle noir

L'ongle noir ou hématome sous-unguéal est la conséquence d'un choc direct violent sur l'ongle ou, en sport, et notamment en course à pied, à des micro-traumatismes répétés à chaque foulée.

ongle noir

Evolution de l'hématome sous-unguéal

L'ongle noir est donc un saignement sous l'ongle lorsqu'il vient buter au fond de la chaussure lors d'une course longue par exemple. Les sportifs les plus exposés sont: les coureurs, les joueurs de tennis, randonneurs, basketteurs, footballeurs, skieurs…En fait chaque fois que le pied tape dans le fond de la chaussure durant le geste sportif. Les gens qui ont des métiers debout comme cuisiniers, boulangers, déménageurs, maçons, facteurs…sont aussi concernés.

Lors d'un choc la douleur est vive, du sang s'écoule entre l'ongle et le lit unguéal mais ne peut pas s'évacuer. Il s'accumule et la pression qu'il entraîne augmente encore la douleur qui devient vite intolérable. L'hématome rouge, puis noir, est visible sous l'ongle. Si rien n'est fait l'ongle tombera dans les semaines qui suivent et la repousse du nouvel ongle prendra plusieurs mois (10 à 12).

soigner un ongle noirLe traitement est simple et soulage immédiatement. Il suffit de percer l'ongle par un ou 2 trous pour que le sang s'évacue. Ce trou peut être percé par une petite tige métallique (trombone de bureau par exemple) chauffé avec un briquet ou une allumette. Tant que le sang ne s'écoule pas c'est que le trou n'a pas été percé suffisamment loin. Cette opération est indolore car l'ongle est insensible mais elle devient douloureuse si le lit unguéal est touché.

Cette évacuation peut s'effectuer même quelques jours après le traumatisme.Un petit pansement sec sur l'ongle et le malade est guéri. L'ongle restera un peu décollé mais il n'y paraîtra plus.

La prévention

Pour ce qui est de la prévention le port d'une paire de chaussure une pointure au dessus peut s'avérer efficace car en course le pied gonfle et s'allonge.

Mais prendre une pointure trop grande est aussi une erreur car le pied, mal tenu, risque alors de glisser vers l'avant.

Lacer ses chaussures comme il est indiqué sur la photo, c'est à dire en réalisant un double noeud à l'avant, permettra d'éviter ce mouvement de va-et-vient du pied.

Attention! Il s'agit juste de conserver la même tension en bout de chaussure, il ne faut donc pas serrer exagérément le lacet ce qui aurait pour effet de comprimer le pied sur l'arrière au niveau du tendon d'achille et risquerait d'occasionner une tendinite due aux microtraumatismes infligés à chaque foulée!

éviter ongle noir

Ampoules et ongles noirs peuvent ainsi être évités

Conseils sportifs

banniere du site entrainement-sportif.fr