retour menu général entrainement-sportif.fr

Effets bénéfiques de l'exercice sur les articulations

L'épaisseur du cartilage et la nutrition des articulations sont favorablement modifiés par l'activité physique. L'échauffement préalable à la pratique est indispensable pour optimiser ce processus.

La pratique d'un exercice influe sur l'épaisseur du cartilage

La figure suivante montre les variations d'épaisseur que le cartilage articulaire du genou peut subir en quelques minutes, suivant que le sujet est immobilisé allongé ou qu'il se déplace sur un tapis de course. Après 10 minutes de course, le cartilage présente un épaississement de plus de 10 % par rapport à une mesure effectuée après 60 minutes d'immobilisation.

les modifications des articulations par l' exercice

Cet épaississement est dû au déplacement d'une partie du liquide de la cavité médullaire de l'épiphyse vers le cartilage articulaire lors de compressions intermittentes. L'augmentation de la teneur en liquide du cartilage augmente alors son épaisseur et modifie sa compressibilité. La surface de contact dans l'articulation est augmentée, ce qui diminue d'autant la pression exercée sur les surfaces articulaires lors du mouvement. A la lumière de cette expérience on peut affirmer sans crainte de se tromper que l'utilisation d'un vélo elliptique, d'un rameur d'appartement ou encore la pratique de la marche nordique permettent d'obtenir les mêmes résutats sur l'épaisseur du cartilage.

La pratique d'un exercice favorise la nutrition des articulations

Un autre intérêt fonctionnel de l'augmentation des apports de liquides dans le cartilage est l'augmentation des apports nutritifs. On a pu ainsi constater que des articulations immobilisées souffrent de troubles nutritifs. En effet, le cartilage articulaire n'est pas vascularisé et est alimenté en substances nutritives uniquement par la cavité médullaire de l'épiphyse et par le liquide synovial. Un séjour prolongé en apesanteur peut entraîner sur les articulations des effets comparables à ceux décrits lors d'une convalescence alitée. Aussi, pour éviter un amincissement trop important des cartilages articulaires, les astronautes s'astreignent à plusieurs minutes d'exercice par jour.

L'exercice améliore la nutrition des articulations mises en jeu. Cependant, avant un exercice violent, un échauffement des articulations qui vont être sollicitées est nécessaire, afin de provoquer un épaississement des cartilages articulaires et de limiter les risques traumatiques.

Un échauffement comporte toujours 3 étapes : étirement musculaire, renforcement, mobilisation articulaire

Craquement des articulations et arthrose

Concernant la santé des articulations il faut rappeler que faire craquer les os des doigts et, d'une manière plus générale, les articulations ne favorise pas l'arthrose et la déformation des articulations

Origines du craquement

faire craquer ses doigts

Le craquement qu'on entend ne provient pas des cartilages et encore moins des os, mais plutôt de la synovie, un lubrifiant qu'on retrouve dans les articulations. En effet, quand vous tirez vos doigts vers l'arrière, les os se séparent, ce qui réduit la pression sur la synovie . Comme ce liquide contient du gaz (en grande partie du gaz carbonique), celui-ci forme alors des bulles qui grossissent rapidement et éclatent Après quelques minutes, les os reprennent leur position originale et le gaz se dissoud à nouveau dans la synovie. Voilà pourquoi on ne peut faire craquer ses doigts 2 fois de suite. Les personnes dont les os des doigts sont déjà éloignés les uns des autres ont de la difficulté à faire craquer leur jointures.

Une petite réserve quand même

Il est tout de même à noter que, à long terme, les ligaments riquent d'être affectés, et que les habitués du craquement de doigts peuvent perdre en force musculaire au niveau de la main.

retour sous-menu Sport et santé sur entrainement-sportif.fr