Test VMA Comment connaitre sa vitesse maximale aérobie

La VMA peut être testée à partir d'un temps, entre 4 et 6 minutes, ou d'une distance de course, entre 1km et 2 km. La Vitesse Maximale Aérobie (VMA) est la vitesse de déplacement du sujet qui correspond à 100 % de son VO2 max. Le VO2 max est le débit maximum d'oxygène consommé lors d'un effort, c'est-à-dire le volume maximal d'oxygène prélevé au niveau des poumons et utilisé par les muscles par unité de temps. Il est estimé en laboratoire et est mesuré en millilitres d'oxygène par minute et par kilo de poids. La VMA est elle mesurée sur la piste en km/h. Bien que moins précise que la mesure du VO2max elle est plus facile à exploiter en sport. Les allures pour l'entraînement en fractionnés en course à pied correspondent à un certain pourcentage de celle-ci, de sorte que la plupart des plans d'entraînement, que ce soit pour préparer un 10 km ou un marathon, débutent par un test VMA.

Modalités pratiques des tests VMA

Avant d'améliorer sa vma il faut bien sûr la connaitre. Les procédures de terrain habituellement utilisées sont:

  1. des épreuves continues à intensité stable comme les tests Cooper, demi-Cooper et Astrand ou les épreuves de course à allure libre que nous décrivons plus bas
  2. des épreuves continues à intensité progressive comme le test Leger Boucher ou le test Leger navette sur 20 mètres qui est certes motivant et fiable mais qui impose de se freiner tous les 20 m et relancer à chaque demi-tour même si on a pris soin de réaliser une petite boucle lors du changement de direction. Les coureurs légers et possédant plus d'explosivité musculaire sont ainsi avantagés par rapport aux coureurs plus massifs ayant pourtant des qualités cardio-pulmonaires semblables.
  3. des épreuves intermittentes à intensité progressive comme le test TUB 2 de Cazorla pour lequel il faut compléter le maximum de paliers. Chaque palier dure 3 minutes mais se court à vitesse constante. la récupération entre les paliers est de une minute. Le 1° palier se court à 8 km/h, puis 10, 2, 13, 14, ... Ce test est à coupler avec un relevé de fréquence cardiaque après chaque palier. Il possède 2 avantages: il est fiable par le couplage vitesse/fréquence cardiaque et il est réalisable sur une petite piste de 200 m. Il a tout de même 3 inconvénients: il est relativement long, il est nécessaire de posséder autant de cardiofréquencemètre que d'athlètes testés et il faut une très importante motivation car il ne peut être utilisé que si l'épreuve a été vécue à son maximum.

Test d'estimation de la VMA de Astrand

Le test VMA de Astrand est une course durant laquelle il faut parcourir la plus grande distance possible en 3 minutes. La VMA est mesurée en ramenant cette performance à une distance courue en 3 minutes 30. Ainsi un coureur qui réalise 900 m en 3 minutes a une VMA de 900 (mètres) divisé par 210 (3 minutes 30) et multiplié par 3600 (1 heure), ce qui donne : 15,4 km/h. Dès lors que la VMA est bien évaluée il est possible de l'augmenter en réalisant par exemple des fractionnés en 30 30.

test vma astrand
Résultats (de 400 à 1425 m) pour une VMA mesurée sur 3 minutes

Test VMA Luc Leger-Boucher à télécharger

Le test VMA Luc Leger-Boucher sur piste utilise une autre provédure. Toutes les 2 minutes, la vitesse à suivre augmente. Il nécessite une piste de 150 m minimum ou, à défaut, un parcours plat et balisé tous les 50 mètres....Lire la suite

Épreuves de course à allure libre

Si l'on n'a pas la possibilité de passer un test en laboratoire ou le test sur piste de Leger-Boucher, il est quand même possible de la calculer à partir d'un temps, entre 4 et 6 minutes, ou d'une distance de course, entre 1 km et 2 km. Pendant le test il faut courir à vitesse maximale. Il n'y a pas de rythme imposé comme pour le test Léger-Boucher. L'avantage principal de cette méthode réside dans le fait que l'on n'a pas besoin de partenaire ou de repères intermédiaires étalonnés. La difficulté réside dans le choix de la durée ou de la distance d'effort compte-tenu de son niveau personnel. En règle générale il faut choisir une distance ou une durée réduite si l'on est plutôt débutant ou d'un niveau faible. Si l'on atteind le niveau régional on peut choisir les valeurs supérieures. L'essentiel est d'être certain d'avoir été au maximum de ses posibilités du début à la fin de l'épreuve. Dans le cas contraire il faudra analyser les sensations ressenties et décider d'augmenter ou de diminuer la durée ou la distance du test pour être certain de bien faire coïncider les exigences spatio-temporelle du test et le potentiel physiologique personnel du moment. Dans ces conditions la vitesse moyenne atteinte en fin de test constituera une bonne approximation de votre VMA.

Cet article a été modifié le 29 novembre 2018 et est protégé par copyright. Toute reproduction est interdite sans l'autorisation de l'auteur

retour accueil