Test de condition physique en course à pied

Ce test de condition physique en course à pied associe les données relatives aux pourcentages de fréquence cardiaque maximale (FCM) et de vitesse maximale aérobie ou VMA. Il pourra être comparé au test de Ruffier

Protocole du test

Sur une distance comprise entre 800 et 1200 mètres et muni d'un cardiofréquencemètre permettant le relevé des temps de passages et des fréquences associées, réaliser 5 répétitions à 5 allures différentes (par exemple courir 5 fois 1000 mètres une première fois à allure très lente puis une 2° fois à une allure légérement plus rapide et ainsi de suite jusqu'à réaliser le dernier 1000 m à l'allure d'un 10 km sur route).

Remarques

La fourchette de distances choisie (entre 800 et 1200m) permet d'atteindre une fréquence cardiaque stabilisée (en général au bout de une à 2 minutes de course à effort constant) sans trop puiser dans ses ressources. Le nombre d'allures différentes (5) est nécessaire pour obtenir une fiabilité acceptable de la corrélation %FCM-%VMA.

Il faut enregistrer grâce au cardiofréquencemètre à la fin de chaque période d'effort le temps réalisé et la fréquence cardiaque atteinte.

C'est le coefficient de corrélation entre %FCM et %VMA, calculé automatiquemment par le tableur téléchargeable ci-dessous, qui révèle le niveau de forme du coureur; plus il est proche de 1 meilleure est la condition physique.

Il est préférable de récupérer en footing léger entre chaque effort durant environ 5mn. Une durée d'échauffement en footing très léger de 15 à 20 mn doit précéder le test

Aperçus du fichier à télécharger

aperçu du Test de condition physique en course à pied

aperçu du test condition physique en course

Téléchargement du fichier zippé

Test de condition physique en course à pied