Comment soigner un ongle noir après un choc ou des micro-traumatismes en sport

L'ongle noir ou hématome sous-unguéal est un saignement; c'est la conséquence d'un choc direct violent sur l'ongle ou, en sport, et notamment en course à pied, à des micro-traumatismes répétés à chaque foulée. Cet hématome se soigne facilement mais une astuce toute simple permet de l' éviter

ongle noir

Les conditions d'apparition

Les micro-chocs du pied dans la chaussure par des ongles trop longs ou mal coupés est la première cause d'apparition de cette noirceur. Ces micro-chocs peuvent être aussi dus au port de chaussures trop petites et trop serrées sur l'avant.

La deuxième cause d'apparition est une mauvaise technique de déplacement. La foulée de course est classiquement décrite selon le cycle effectué par le pied entre chaque contact au sol; si la foulée est réalisée en cycle arrière le pied qui va passer à l'appui arrive précipitamment de l'arrière et du haut et va cogner le sol. le pied avance alors dans la chaussure et les orteils viennent heurter le bout de celle-ci.

Technique Course à pied : bien courir en cycle avant

Ce contact répété se produit aussi en descente; dans ce cas il est très difficile de s'adapter. On essayera simplement de faire quelques arrêts et de courir autant que possible en reculant le centre de gravité et en s'appuyant sur les talons.

Il arrive aussi que l'anatomie du pied soit responsable de ce désagrément, par exemple quand le deuxième orteil est aussi long ou même plus long que le gros orteil. Ceci est assez fréquent et est le cas dans trois des quatre pieds présentés dans le schéma suivant.

anatomie et tailles des différents orteils

Evolution de l'hématome sous-unguéal

L'ongle noir est donc un saignement sous l'ongle lorsqu'il vient buter au fond de la chaussure lors d'une course longue par exemple. Les sportifs les plus exposés sont : les coureurs, les joueurs de tennis, randonneurs, basketteurs, footballeurs, skieurs En fait chaque fois que le pied tape dans le fond de la chaussure durant le geste sportif. Les gens qui ont des métiers debout comme cuisiniers, boulangers, déménageurs, maçons, facteurs sont aussi concernés.

Lors d'un choc la douleur est vive, du sang s'écoule entre l'ongle et le lit unguéal mais ne peut pas s'évacuer. Il s'accumule et la pression qu'il entraîne augmente encore la douleur qui devient vite intolérable. L'hématome rouge, puis noir, est visible sous l'ongle. Si rien n'est fait l'ongle aura tendance à devenir plus épais puis tombera dans les semaines qui suivent. La repousse du nouvel ongle prendra plusieurs mois (de 10 à 12 mois en moyenne).

On doit absolument éviter d'utiliser une lime, un cure-dent ou un objet pointu pour gratter le sang sous l'ongle. Le bon traitement est simple et soulage immédiatement. Il coniste à percer l'ongle par un ou 2 trous pour que le sang s'évacue. Ce trou peut être percé par une petite tige métallique comme un trombone de bureau, par exemple, chauffé avec un briquet ou une allumette. On maintiendra le trombone avec une pince pour éviter de se brûler. Il faut agir vite car le trombone se refroidit vite. Tant que le sang ne s'écoule pas c'est que le trou n'a pas été percé suffisamment loin. Cette opération est indolore car l'ongle est insensible mais elle devient douloureuse si le lit unguéal est touché. Bien que très simple nous conseillons de confier cette opération à un professionnel de santé. soigner un ongle noir

Cette évacuation peut s'effectuer même quelques jours après le traumatisme. Un petit pansement sec sur l'ongle et le malade est guéri. L'ongle restera un peu décollé mais il n'y paraîtra plus. On n'oubliera pas de désinfecter en prenant un bain de pied avec un antiseptique. Il faudra ensuite maintenir l'ongle protégé avec une compresse de gaze stérile fixée avec un sparadrap, et en changer quotidiennement.

La prévention : comment éviter les saignements sous les orteils en courant

Pour ce qui est de la prévention on veillera à conserver une parfaite hygiène en lavant et en coupant régulièrement les ongles. Il faut les couper droit. On a la mauvaise habitude de couper les bords latéraux de l’ongle, cela peut entraîner un ongle incarné.

Le port d'une paire de chaussure de sport avec une pointure au dessus de la pointure des chaussures de ville peut s'avérer efficace car en course le pied gonfle et s'allonge. Mais prendre une pointure trop grande est aussi une erreur car le pied, mal tenu, risque alors de glisser vers l'avant.

On tentera de changer sa technique de course. Si on a l'habitude de courir en cycle arrière il faudra penser d'une part à courir avec le buste plus droit et non incliné vers l'avant, d'autre part à découvrir la course en cycle avant. Pour cela, sur le plan technique, après la poussée, le membre inférieur quitte le sol et revient rapidement sous la fesse puis vers l'avant. Au moment de l'appui, le genou est déjà à l'avant du corps.

On peut essayer de courir le plus souvent possible en ayant les pieds nus ou en utilisant des chaussures minimalistes qui sont bien plus souples et parfaitement adaptées à l'anatomie du pied. Les orteils en particulier ne sont pas compressés car leur chaussant est toujours très large; il ya une précaution technique essentielle à connaitre pour bénéficier immédiatement des bienfaits de la course minimaliste sans les inconvénients tels qu'ampoules ou contractures musculaires: réduire fortement la longueur de sa foulée de manière à augmenter la fréquence et se rapprocher de 180 pas par minute qui est la cadence idéale. Selon la clinique du coureur " les cadences lentes (140 à 160 pas par minute) ont plus de chance d’augmenter la phase de freinage, la pose au sol du talon en avant du centre de gravité, la vitesse de la force d’impact. "

Lacer ses chaussures comme il est indiqué sur la photo, c'est à dire en réalisant un double noeud à l'avant, permettra d'éviter le mouvement de va-et-vient du pied. Attention! Il s'agit juste de conserver la même tension en bout de chaussure, il ne faut donc pas serrer exagérément le lacet ce qui aurait pour effet de comprimer le pied sur l'arrière au niveau du tendon d'achille et risquerait d'occasionner une tendinite due aux microtraumatismes infligés à chaque foulée.

lacer ses chaussures avec un double noeud à l'avant pour éviter d'avoir un ongle noir

Cet article a été modifié le 10 novembre 2018 et est protégé par copyright. Toute reproduction est interdite sans l'autorisation de l'auteur

retour accueil