La récupération en course à pied : comment l'évaluer ?

Ce test adapté au running permet de surveiller sa capacité à récupérer vite et bien après un effort en course à pied standardisé. Il existe une version plus générale de ce test valable pour toutes sortes d'effort physique (musculation, natation , vélo etc ...). On pourra la consulter à la page : Récupération physique évaluée à partir de l'évolution du rythme cardiaque

Dans notre tableur deux données relatives aux caractéristiques de la récupération sont prises en compte pour évaluer le niveau de forme du coureur testé. Nous considérons :

  1. d'une part le coefficient de régression qui révèle la vitesse de récupération après l'effort couru
  2. d'autre part le coefficient de corrélation qui évalue la régularité temporelle de la récupération.

Le produit des 2 donne le coefficient de récupération. Globalement la récupération s'améliore lorsque le coefficient de récupération augmente.

Modalités du test sur deux minutes

La fréquence cardiaque est relevée toutes les 15 secondes durant 2 minutes après un effort. Il y a donc 9 relevés de fréquence. Il peut être réalisé tous les mois toujours dans les mêmes conditions c'est à dire toujours après le même type d'effort.

L'effort pourra consister à courir 1000 m à 70 % de sa fréquence cardiaque maximale puis il faudra enregistrer toutes les 15 secondes sa fréquence cardiaque durant les 2 minutes qui suivent la course en restant assis. L'utilisation d'un cardiofréquencemètre enregistrant des intervalles de temps facilite grandement sa réalisation.

Aperçu des résultats et du graphique pour identifier les caractéristiques de sa récupération en running

Exploitation des résultats

Après avoir calculé le coefficient de récupération comment exploiter les données ? Qu'est-ce qu'un mauvais et un bon coefficient de récupération ?

La réponse à ces question est la suivante : si la courbe du graphique est droite et très pentue cela veut dire que la récupération est rapide et régulière. Le coefficient de régression c'est la rapidité, le coefficient de corrélation c'est la régularité. On pourra aisément confronter les courbes successives du même athlète ou comparer deux athlètes différents pour mieux comprendre les différences éventuelles de performances.

Le coefficient de récupération est le produit des 2. Son utilité réside aussi dans l'analyse de son évolution sur plusieurs tests . Considéré seul il est peu parlant car la même valeur peut être obtenue de plusieurs manières (régression forte et corrélation faible ou le contraire)

Téléchargement

Le téléchargement de notre tableur au format Excel se déclenche en cliquant sur le lien suivant

Test de récupération en running

Programme Récupération

Diverses procédures d'entrainement ainsi que du matériel et une alimentation adaptés facilitent et accélèrent la période post-compétitive de récupération. Les liens suivants donnent quelques pistes dans ce domaine. Cryothérapie, massages avec rouleau, chaussettes de contention sont autant de moyens simples pour effacer, avec le repos bien sûr, les séquelles des efforts maximaux produits en compétition.