Test d'équilibre unipodal et de proprioception posturale globale

Ce test d'équilibre statique unipodal, sur une jambe et les yeux fermés, mesure l'efficacité de la proprioception et du contrôle de la posture sur un support de surface réduite, la seule plante du pied. La proprioception regroupe l'ensemble des informations corporelles provenant des articulations, des muscles et des os. Elle permet, en complément de la vision et des récepteurs présents dans l'oreille interne, de connaitre et d'agir sur la position et les mouvements de chaque partie du corps.

En sport de compétition l'entrainement de l'équilibre proprioceptif a une grande place car il s'agit d'une capacité majeure pour parvenir à ajuster finement les mouvements et la position dans des situations variées en statique ou en déplacement.

C'est aussi un acte en grande partie inconscient essentiel dans la vie quotidienne. C'est enfin un facteur de prévention de la santé pour éviter les chutes chez les personnes âgées. En effet, outre le risque de fracture, la chute peut entrainer la personne agée dans un cercle vicieux menant rapidement à la dépendance.

Déroulement du test

Le seul matériel nécessaire est un chronomètre. Les consignes d'exécution du test sont les suivantes. Il faut être pieds nus, donc sans chaussures mais on peut éventuellement garder ses chaussettes. On doit replier une jambe contre l'autre et mettre les mains sur la taille. Quand cette position unipodale est adoptée on ferme les yeux et on essaye de maintenir cet équilibre le plus longtemps possible . La présence d'une autre personne est nécessaire pour chronométrer la durée de maintien de la posture avec les yeux fermés. On réalise trois fois ce test sur le même pied et on ne conserve que la plus grande des 3 durées.

Il ne faut ni sautiller ni déplacer le pied d'appui, celui qui est posé au sol. Un petit saut, un léger déplacement du pied d'appui est le signal d'arrêt du chronomètre; par contre le haut du corps, le bassin ou les épaules par exemple, peut être mobile pour corriger de légères oscillations . L'essentiel est que le pied au sol ne bouge pas.

Procédures de Mesures

L'évaluateur commence à chronométrer dès que le sujet à une position correcte immobile. Il arrête le chronomètre dès que le sujet perd l'équilibre c'est à dire s'il commence à bouger le pied d'appui ou dès que le pied libre n'est plus en contact avec le genou. Le résultat est noté en secondes. La consultation du tableau suivant permet une évaluation sur 5 niveaux en tenant compte de l'age et du sexe du sujet testé. Par exemple le niveau d'équilibre optimal ( indice 5 ) est atteint à partir de 31 secondes pour un homme agé de 20 à 29 ans.

Ce test d'équilibre est aussi un excellent exercice d'entrainement pour muscler la cheville