Énergie vitale et sport

Sport et énergie vitale sont compatibles et complémentaires. Les effets stimulants du sport sur le métabolisme à la suite d'un programme d'entraînement en course à pied sont aussi sensibles sur la recherche de toutes autres formes de plaisir corporel mais dans certaines limites; en effet si l'entrainement physique s'avère trop intense alors la surdose d'activité provoque au contraire une baisse de la recherche de satisfaction et, par conséquent, une diminution de l'entrain et de l'ensemble des comportements de quête de plaisir corporel.

sport et énergie vitale sont en relation et s'auto-stimulent

Sport, vitalité et satisfactions corporelles

Le sport est un booster d'énergie corporelle et relationnelle. Il est prouvé quela pratique d'un sport tel que la course à pied, fait bon ménage avec des relations humaines et une vitalité épanouie. Ainsi des recherches scientifiques menées sur des hommes engagés dans un programme de course à pied d'une durée de 9 mois ont démontré que la fréquence mensuelle de leurs relations humaines relatives à la quête du plaisir s'élèvent à 12 en fin de programme contre 7 environ avant leur entraînement. Dans une autre étude portant sur 25 femmes, la fréquence de l'activité corporelle visant une satisfaction physique s'est élevée de 30 % à la suite d'un programme de danse de 3 mois. Plus largement encore une étude réalisée parmi un éventail d'individus appartenant à différents groupes d'âge, a révélé que les personnes physiquement actives avaient pour la plupart des rapports corporels de toute nature plus intenses que les autres. Les causes d'un tel phénomène sont mal connues mais il est assez logique de penser que la stabilité émotionnelle et la capacité de relaxation améliorées par l'activité physique ont une incidence stimulante bénéfique sur les relations affectives corporelles procurant la satisfaction. On peut donc affirmer sans crainte de se tromper que le sport, et tout particulièrement la course à pied, d'une part, réduit les manifestations extérieures de la dépression et, d'autre part, favorise le bien-être et la vigueur sous toutes ses formes par la libération d'endorphines.

endorphine produite durant le sport combat la dépression

Comme tous les autres processus physiologiques, la fonction corporelle destinée originellement à la procréation s'exerce d'autant plus efficacement que l'individu est en meilleure santé. Selon certains témoignages, c'est directement l'activité musculaire qui améliorerait particulièrement les performances des couples. Le sport permet en effet un meilleur rendement du coeur et des vaisseaux sanguins, favorisant l'irrigation de tous les muscles mais aussi des organes génitaux. Il est donc clair que la course est un stimulant du plaisir dans sa totalité. De plus, le sport réduit les effets du stress dont nul n'ignore qu'il est extrêmement défavorable à la concentration nécessaire à des interactions humaines épanouies. Mais attention quand même....Une surdose d'activité physique peut jouer un rôle contraire.

Excés de sport et lassitude extrème: le cas des marathoniens

Certes, un jogging, comme tout effort un peu soutenu, occasionne un réchauffement du corps qui, suivant la distance du parcours, se prolonge de quelques minutes à plusieurs heures. La chaleur étant un stimulant naturel, il est logique de penser que la course à pied apporte un réel avantage dans ce domaine. Or, une surdose d'activité physique telle une surchauffe d'un moteur peut entrainer une panne et provoquer une lassitude corporelle généralisée. C'est le cas des adeptes du marathon qui dépassent 25 km d'entraînement par jour. L'un d'eux fait part de son expérience : Si j'ajoute une semaine de 135 km pour ma préparation intensive au marathon à des journées de travail de 10 heures, il ne me reste guère que l'énergie de me traîner de la table au lit .Des études faites par des chercheurs de l'Université d'Alberta au Canada, dont les résultats ont été publiés dans le journal de l'association médicale américaine, apportent une caution scientifique aux constatations empiriques signalées par certains coureurs. En effet, les hommes qui ont l'habitude de courir plus de 60 km par semaine, voient se réduire le niveau de la production d'hormone mâle, la testostérone, facteur qui pourrait contribuer à la baisse de leure relatione humaines de quête du plaisir et même un désintérêt total pour le sujet. L'échantillon analysé comparait 31 sportifs et 18 hommes sédentaires.

Compléments et aliments stimulants

Energy Drink naturelle

L'energy drink d'Entrainement-sportif.fr est une boisson énergisante naturelle dépourvue des dangers des boissons commerciales à base de caféine

energy drink cocktail naturel bio

La maca

La maca agit contre la fatigue physique et morale, les troubles du sommeil, de la mémoire et de l'énergie vitale, le manque de concentration

maca nutrition et musculation

La spiruline

La spiruline par son apport en fer, en bêta-carotène et en protéines est indispensable pour les sportifs exigeants et soucieux de leur bien être

spiruline et culturisme

Guarana

Le guarana présente un grand intérêt en tant que stimulant de l'activité physique et intellectuelle. Le Guarana est la plante au monde la plus riche en caféine

guarana pour nutrition en musculation

Alimentation anti-fatigue

5 familles d'aliments anti-fatigue et petits creux. Au cours de la journée, il nous arrive parfois d'avoir parfois une baisse de tonus.

Cet article a été modifié le 2 août 2018 et est protégé par copyright. Toute reproduction est interdite sans l'autorisation de l'auteur

instagrampinterestfacebook
page accueil