Réflexe myotatique et tonus musculaire

Le muscle et ses fibres musculaires se contractent en produisant le mouvement. Les muscles sont constamment en contraction légère; c'est le réflexe myotatique

muscle

fibre musculaire striée

Constitution du muscle

La représentation classique du muscle nous montre un corps musculaire renflé en son milieu, qui se poursuit aux extrémités par 2 tendons. Il est formé de plusieurs fibres, fines, longues (certaines font la longueur du muscle), disposées parallèlement, groupées en faisceaux et séparées par du tissu conjonctif. Toutes ces fibres musculaires vont se fondre les unes dans les autres, des plus fines aux plus épaisses, pour ne former qu'une à l'extrémité du muscle et donner ainsi un tendon. Cette armature fibreuse permet la transmission de l'énergie de la fibre musculaire vers le tendon. La principale caractéristique d'un muscle est sa capacité à se contracter en produisant le mouvement. Les muscles sont constamment en contraction légère; c'est ce qu'on appelle le tonus musculaire. Ce tonus peut se modifier de façon pathologique au cours d'un accident musculaire ou tendineux.Le muscle squelettique est formé de très nombreuses cellules appelées fibres musculaires striées.

Chaque fibre musculaire contient, à l'intérieur d'une membrane, des myofibrilles qui sont les éléments contractiles permettant la contraction de la fibre. Elle contient aussi des mitochondries où se déroulent les réactions de la combustion. Elle contient enfin des réserves de carburants, gouttelettes de triacylglycérols et granules de glycogène.

On trouve également à l'intérieur d'un muscle des vaisseaux (artères et veines) et des nerfs. Les artères apportent du sang frais qui contient de l'oxygène. Les veines permettent d'évacuer les déchets produits par les fibres musculaires. Les nerfs sont des fils qui transportent le courant électrique pour commander le muscle

muscle et fibres musculairesmuscle et fibres musculaires

Caractéristiques des différentes fibres musculaires

caractéristiques des différentes fibres musculaires

L'entraînement modifie le diamètre des fibres et la répartition (IIB en IIA chez le cycliste endurant). Le vieillissement transforme II en I.

Ref.: Musculation et renforcement musculaire du sportif N.Dyon Y.Gaden p15 ed.Amphora 2005

Fonction de la cellule musculaire

Durant la contraction musculaire la cellule musculaire convertit de l'énergie chimique en énergie mécanique. Ce processus de contraction est schématisé ci-dessous.

Cliquez pour agrandir et imprimer l'image

muscle et fibres musculaires

Le réflexe myotatique d'étirement et le tonus musculaire

Le maintien de la posture présent par exemple dans tous les exercices de gainage nécessite un réajustement permanent et réflexe de l'état de contraction des muscles extenseurs et fléchisseurs appelé tonus musculaire.

Le réflexe myotatique, élément principal de ce maintien, se définit comme la contraction réflexe d'un muscle en réponse à son propre étirement

reflexe myotatique

Etirement = Stimulus; Exemple de maintien d'un équilibre (porter un poids)

Réflexe myotatique ou d'étirement: un réflexe myotatique est monosynaptique car son arc réflexe ne comprend qu'une synapse, donc 2 neurones (neurone sensitif et neurone moteur de l'effecteur)

reflexe myotatique

La pliométrie est une méthode de musculation qui place le muscle en position d'étirement avant une phase de contraction. Un exercice pliométrique très connu s'appuyant sur ce réflexe myotatique consiste par exemple à sauter en contre-bas depuis une point sur-élevé, une marche ou un banc, avant de sauter le plus haut possible. Dans le domaine de la course à pied, les foulées bondissantes utilisent aussi ce mode de contraction musculaire. La musculation en pliométrie permet ainsi de décupler la capacité à produire un mouvement plus puissant sur une période très courte.

Il en est de même pour l'entraînement vibratoire sur plateforme vibrante qui vise à améliorer la puissance musculaire. La plate forme vibrante sollicite artificiellement les muscles afin qu'ils réagissent aux vibrations par des contractions réflexes maximales.

Lien externe: Diaporama sur Le réflexe myotatique et l'innervation réciproque des muscles sur le site académique de SVT de Lille

Conseils sportifs