La Périostite tibiale , causes et soins efficaces

La périostite tibiale est une inflammation du périoste. Elle survient surtout chez les athlètes en début de saison et chez ceux qui débutent une nouvelle activité. Le périoste se situe à la périphérie des os longs et plats. Il est composé de trois couches, une externe fibreuse, une intermédiaire fibro-élastique et une dernière interne ostéoblastique. La périostite affecte l'ensemble de ces trois couches. Les premiers soins sont le repos et l'application de froid.

Causes de la périostite

Le tibia est un os particulièrement sensible aux inflammations du périoste

On compte 6 causes d'égale importance dans l'apparition d'une périostite.

  1. Un problème biomécanique du pied comme par exemple un pied plat . Le pied plat est une déformation pour laquelle on constate une déviation du talon qui tourne en dehors et une diminution très sensible ou même une disparition totale de la voûte plantaire.
  2. Un important surpoids dû à un taux de masse grasse élevée
  3. des chaussures inadaptées avec un drop trop important (le drop est le différentiel entre l'avant et l'arrière de la chaussure) ou une trop grande rigidité ou au contraire un amorti trop important.
  4. Une surface de course ou de jeu trop dure ou au contraire trop souple , par exemple un terrain de football sec et sans pelouse mais aussi un sentier boueux et lourd.
  5. Une augmentation trop rapide de l'entraînement et des périodes de récupération trop courtes entre les séances
  6. un manque de souplesse musculaire aggravée par une préparation physique insuffisante , par exemple peu ou pas d'échauffement ni d'étirement , pas de massage profond avec rouleau.

Le périoste est un tissu qui recouvre la surface de l'os, il est riche en nerfs et vaisseaux et se confond avec les insertions des muscles sur l'os. Les fibres tendineuses fixées sur le tibia sont alors irritées et enflammées. La périostite tibiale est caractérisée par une douleur qui débute de façon insidieuse et qui est localisée au niveau de la région interne du tibia à la zone inférieure ou supérieure.

La douleur se situe sur la partie interne du tibia

Cette douleur au tibia augmente souvent avec l'entraînement et est soulagée par le repos et la glace. Souvent, la douleur est ressentie pendant les accélérations et déccélérations. La diminution de la douleur lors du maintien d'une vitesse élevée s'expliquerait par le fait que dans ces conditions l'appui au sol serait plus dynamique impliquant davantage les structures musculaires et moins les structures osseuses, il y aurait ainsi moins de vibrations.

Comment Soigner une Périostite

On peut classer les soins efficaces contre une périostite en trois catégories:

  1. soulager le corps
  2. étirer la zone douloureuse
  3. masser les fibres et insertions musculaires

Soulager le corps

L'application de glace, le repos et la diminution de la charge d'entraînement, sont les principales mesures à prendre pour permettre à l'organisme de retrouver ses capacités initiales. L'application de glace peut se faire soit en mettant des glaçons dans un gant que l'on applique directement sur la zone douloureuse soit en utilisant des coussins thermiques. On peut aussi employer une bombe aérosol de froid en veillant tout particulièrement à la placer à bonne distance de la peau lors de la pulvérisation, 30 à 50 centimètres, sous risque de brûlure.

Sur la cryothérapie vous pouvez consulter notre article : Le froid pour soigner

Étirer la zone douloureuse

Des exercices appropriés de renforcement et des étirements spécifiques permettent de récupérer de ce type de tendinite. Il a été remarqué par exemple que les étirements de la loge interne du tibia, des étirements à base de rotation externe du pied, soulagent considérablement la douleur liée à cette pathologie.

Il ne faut jamais négliger une périostite car sa complication directe est la fracture de fatigue. Dans cette perspective des étirements préventifs , même en l'absence de toute douleur , ne peuvent qu'être bénéfiques pour les sportifs à riques. Ils éviteront ainsi un arrêt de l'entrainement et/ou de dêsagréables complications. La périostite tibiale se rencontre sutout chez les coureurs, les joueurs de tennis, de volleyball, de basketball, de football et les sauteurs en hauteur.

Masser les fibres et insertions musculaires

Les auto-massages profonds sont la troisième solution de soulagement. Ce type de massage profond est un peu douloureux au début mais il est très efficace pour agir sur les fascias, les membranes fibro-élastiques, présentes sur le tibia.

Si la douleur est trop forte on pourra, dans un premier temps, rester en position assise et rouler une balle de tennis sur le tibia. Il existe de nombreuses possibilités de massages avec rouleau. Consultez notre dossier : Auto-massages musculaires avec rouleau et autres massages

Les 10 principales recherches du site